Toute représentation reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants-droit ou ayants-cause est illicite. Loi du 11 mars 1957, article 40 alinéas 2 et 3.Toute représentation ou reproduction par quelque procédé que ce soit constituerait  donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du code pénal.

SPORTS - TOURISME ET LOISIRS A TURNY

Sommaire

a) Sports : la côte du saudurand-Fays

La partie du chemin départemental n° 220, entre les hameaux du saudurand et du Fays, appelée la Côte du saudurand–Fays est un lieu privilégié pour les manifestations sportives en général, et à fortiori lorsqu'il s'agit du sport de compétition.

En effet, la pente moyenne de 5% et surtout le tracé très sinueux de cette route départementale qui relie les deux hameaux séparés par 125 mètres de dénivelé, représentent des atouts intéressants dans notre localité pour la pratique de certains sports.

Des randonneurs, skieurs de fond l'hiver ou encore des amateurs de delta-plane utilisent cette pente pour la pratique de leur sport.

Le sport équestre est également  pratiqué dans les environs du saudurant

1) Les courses de côte automobiles

Des courses automobiles sur 2000 mètres ont été organisées six fois en dix ans dans cette côte du saudurand-Fays.

Elles regroupaient des voitures de compétition de différentes puissances, comme des voitures Matra et des véhicules 3 CV Citroën. Des motos y participaient également (3) .

- Le 9 juillet 1967, le premier au classement général sur 62 véhicules inscrits est Hugues HAZARD sur BMW jubilé en 1 minute 22 secondes et 4 dixièmes ce qui correspond à une moyenne très légèrement supérieure à 87 km/h.

Cette épreuve sportive fut sans doute, commercialement, la plus réussie de toutes.

En effet, de nombreux spectateurs se rendirent à cette compétition qui se déroula sous une chaleur torride.

L'écurie Wards organisatrice, mais aussi la buvette MOREAU dont les emplacements avaient été gracieusement mis à sa disposition pour exploitation, réalisèrent des bénéfices conséquents.

- Le 22 septembre 1968, la deuxième course sacra Robert CHALLOY vainqueur au classement général, en 1 minute 19 secondes 3 dixièmes.

Cette deuxième course, sous une pluie incessante, fut un échec commercial pour les organisateurs malgré près de 70 concurrents inscrits.

La troisième course n'eut lieu que deux ans plus tard, le 16 août 1970, sans grand succès, non plus. Ces épreuves furent interrompues pendant cinq ans.

Le 28 septembre 1975, puis le 28 août 1976 et enfin le 28 août 1978 ces courses furent réorganisées. Les échecs commerciaux successifs mirent un terme définitif à cette manifestation sportive.

2) Le motocross « des Grandes Marnières »(1)

La réalisation d'une piste de motocross aux Grandes Marnières en 1979, conduisit à la création d'un club de motocross le 4 août 1982.( Bulletin informations municipales – n°2 d’août 1983)

Ce circuit est, en 1993, très connu dans la région. Une compétition y est organisée chaque année comme le 30 août 1992, par exemple (3).

Cette piste est par ailleurs un lieu d’entraînement très fréquenté en raison de quelques difficultés intéressantes pour les pratiquants.

Vue aérienne du circuit

Y R mardi 16 août 2011 

La course de motos est annulée

Son terrain a été homologué, mais la course que devait organiser le Moto-club de Turny en août est annulée en raison de mesures de restriction d'usage de l'eau.

Le terrain du Moto club de Turny (MCT) a été homologué début juillet, mais la compétition prévue en août a dû être annulée en raison de la sécheresse.

Ce terrain de cross, bien connu des amateurs, n'avait pas évolué depuis 25 ans. Il avait besoin d'un bain de jouvence et les membres du club ont retroussé leurs manches, assurant eux-mêmes les travaux nécessaires.

Cinq week-ends de travail pour les bénévoles

Durant cinq week-ends, ils se sont retrouvés : deux week-ends pour le terrassement avec une grosse pelleteuse et les trois autres pour élaguer et installer clôtures et miradors.

Le profil de la piste a été modifié et une nouvelle homologation était donc nécessaire. La visite du quorum, composé des services de la préfecture, des services départementaux, des pompiers, des gendarmes, a été effectuée en mars. Début juillet, le terrain a reçu son homologation.

Une compétition qui aurait été inaugurale devait avoir lieu en ce début août. Elle a dû malheureusement être annulée en raison de la sécheresse et donc de l'interdiction d'arroser la piste. « L'arrosage est indispensable pour lutter contre la poussière et assurer la visibilité pour les pilotes et les spectateurs », explique Jérôme Mulot, le secrétaire du club. Celui-ci poursuit : « Cette annulation n'est pas trop grave dans la mesure où les finances du club ont été bien amputées par nos travaux, nous avons préféré faire l'impasse cette année pour mieux rebondir. »

Une course de quads et motos l'an prochain

Il est vrai que les projets ne manquent pas pour le MCT. Dès l'an prochain, celui-ci proposera une course pour quads et motos, en course interrégionale amateur, ouverte à tous.

Une autre idée est à l'étude : celle de créer une petite école de pilotage. Une telle structure nécessiterait de réaliser une autre piste avec un tracé spécifiquement adapté. Elle demanderait aussi que quelques membres du club soit formés pour pouvoir être moniteurs. Des sujets à débattre à la prochaine assemblée générale. n

Patrick Tapin

3) Championnat de France Cyclisme du_23 _juin 1985

Le 23 juin 1985, la côte du saudurand-Fays était incluse dans le circuit du championnat de France, sponsorisé par la Chaillotine-Pros.

Cette compétition sportive fut l'objet d'une querelle entre Chailley et Turny.

Le conseil municipal de Turny relève de 50% le taux de la taxe appliquée aux réunions sportives se déroulant sur son territoire. La Chaillotine-Pros, association loi 1901 organisatrice du championnat, réagit vivement à cette décision.

Elle mentionne que jamais une telle taxe n'a été imposée dans les championnats de France précédents.

Elle fait valoir par ailleurs les avantages que cela représente pour la commune de Turny :

- retombées commerciales,

- aménagement gratuit de la route,

- exonération du droit d'entrée pour les habitants.

Ce championnat de France 1985, avec un parcours long de 260 km, a été retransmis en direct à la télévision (TF1), et gagné par Jean-Claude LECLERC.

Pour conclure sur ce paragraphe du sport, il est important de souligner que le Paris-Dakar 1993 a traversé la commune.

Sponsorisé par Gérard BOURGOIN, P.D.G. de La Chaillotine et Maire de Chailley, le Paris-Dakar après le prologue effectué à Chailley a traversé la commune en empruntant le CD 112, en janvier 1993. En 1994, l'opération est renouvelée le Paris-Dakar traversera une nouvelle fois le croissant .

4) Autres   animations sportives

Le prix de la marbrerie HEDOU

sportcycliste.jpg (35112 bytes)

ci-dessus :L'yonne républicaine mai 2000

saududelta1.jpg (34607 bytes)

saududelta2.jpg (41110 bytes)

saududelta3.jpg (28333 bytes)

Le delta plane est pratiqué au  saudurant (photographies Guy ROYER avril 1980)

saudurcheva.jpg (37489 bytes)

Sport equestre au saudurant (Photographie Guy ROYER  avril 1988)

 

La plaine du Saudurant

wpe1.jpg (30126 bytes)

Voitures au départ de la course de côte, le 9 juillet 1967

 

 wpe2.jpg (50487 bytes)

Course de côte du saudurand, le 9 juillet 1967

(Croquis extrait de l’Yonne Républicaine)

 wpe3.jpg (98549 bytes)

Course de côte du saudurand du 9 juillet 1967

(Extrait de l‘Yonne Républicaine du 10 juillet 1967

(Photos P. MOREAU 10/07/1967)

 wpe4.jpg (80278 bytes)

Course de côte du saudurand du

9juillet 1967

(Extrait de l’Yonne Républicaine du 10/0719/67)

Le départ de la course

(Photo P. MOREAU)

 wpe5.jpg (128788 bytes)

Course de côte du saudurand du 22 septembre 1968 (l’échec commercial)

(Extrait de l’Yonne Républicaine du 15 septembre 1968)

 wpe6.jpg (66428 bytes)

Entraînement de motocross aux Grandes Marnières

yrsportmoto.jpg (150900 bytes)

Ci dessous Photos Guy ROYER (années 1980)

motofays.jpg (106881 bytes)

motofays1.jpg (55115 bytes)

 

b) Tourisme

La commune de Turny n’est pas très fréquentée par les touristes.

Les guides touristiques du département de l'Yonne, quand ils en font mention, ne consacrent guère que quelques lignes portant généralement sur l'architecture remarquable de l’église de cette commune.

Ainsi l'Yonne 89, de Michel TORRE chez Nathan,- édition 1985 - consacre un très court commentaire au village de Turny, uniquement (3).

Depuis quelques années, durant la période estivale, l’Yonne Républicaine édite dans sa rubrique «  tourisme » des itinéraires touristiques intéressants.

Par exemple, dans ce quotidien est présenté en juin 1992 un circuit intitulé "De clocher en clocher dans le Florentinois" ,Turny y est présenté (4).

En 1993, un article paraît sur la route du cidre et des pressoirs (5). Un circuit touristique, dans lequel se trouve le Fays, est commenté.

Cette route du cidre et des pressoirs existe depuis 1991. Elle permet de découvrir les procédés anciens de fabrication du cidre.

A noter également dans les bulletins municipaux n°27 et n°32 de mai 1991 et mars 1993, la publication d'un chemin de randonnée de 18 km (6) réalisé par l'Association des Amis du Patrimoine (7).

Il est important de remarquer des initiatives de plus en plus fréquentes en faveur du développement du tourisme dans la région.

Ainsi par exemple a été créé le festival en Othe et en Armance. En 1993, celui- ci s'est déroulé du 8 au 28 août .

Un programme de spectacles, de concerts, d'expositions de peinture, d'art plastique, a été organisé dans plusieurs communes,

A Turny, le vernissage d'une exposition ainsi qu'un concert de violoncelle ont été programmés à l'église, à l'occasion de ces journées.

Enfin, soulignons l'attention particulière que le conseil municipal attache, en cette fin de siècle, à la protection de l'environnement, et plus spécifiquement à proximité de l'église.

En effet, un projet de dissimulation par voie souterraine des lignes aériennes électriques basse tension et des lignes téléphoniques ainsi que la pose de nouveaux éclairages publics sont décidés par le conseil municipal en 1993, afin de mettre en valeur toute l'architecture de l'église.

 wpe1.jpg (133541 bytes)

CHEMIN DE RANDONNEES tracé en 1991

Extrait BIM N°32

 wpe2.jpg (49427 bytes)

L’Yonne Républicaine 13/9/1989

 

 

wpe3.jpg (119521 bytes)

 

La route du cidre

wpe4.jpg (49172 bytes)

 wpe5.jpg (73295 bytes)

 wpe8.jpg (48014 bytes)

Extrait de l’Yonne Républicaine du 6 juin 1992

d) Loisirs

En matière de loisirs, Turny a vu se développer localement de nombreuses associations. Celles-ci se sont surtout multipliées depuis la construction de la salle des fêtes en 1982.

De même, l’organisation de soirées animées - « choucroute »  , comme en décembre 1982 ou la galette des Rois comme en janvier 1987, arbre de Noël..etc…- ont été facilitées grâce à cette salle.

En 2011 la municipalité présente sur Internet les activités de loisirs de la commune. Ainsi est publié sur le site de la commune  un calendrier d'activités pour l'année 2011


Dans un article de l'Yonne Républicaine du mardi 11 octobre 2011 il est présenté toute l'activité associative de Turny sous le titre 

"Un bel éventail d'activités pour les Turrois"


"À Turny, une dizaine d'associations anime la vie du village et démontre que ruralité peut rimer avec dynamisme. Pour qui veut s'adonner à un loisir ou participer à la vie sociale, il y en a pour tous les âges et tous les goûts.

Stéphane Gallois, le maire de la commune, se réjouit de la vitalité des associations du village qu'il qualifie de « grands acteurs de la vie communale » et qu'il réunit tous, une fois par an, pour un repas amical, au moment des voeux.

Sports. Les sportifs ont le choix entre le tennis de table au sein de Turny loisirs, la gymnastique ou le yoga avec l'Association sportive de Turny. Ils peuvent encore, faire de la moto ou du VTT en adhérant au Moto Club.

Arts. Ceux qui s'intéressent au domaine artistique hésiteront, selon leur goût, leur talent ou leur âge, entre le théâtre, à la Compagnie du parapluie, ou la danse à Turny danse. D'autres préféreront les travaux d'aiguille avec A tous points ou s'engageront chez les Amis du Patrimoine et du Site de Turny, afin de contribuer à la préservation des richesses locales.

Société. Mais il n'y a pas que le sport et la culture qui rassemblent les Turrois. Ensemble pour les enfants de Turny se mobilise pour collecter des fonds afin d'aider les écoles : organiser des voyages, acquérir du matériel Quant aux anciens de la commune, ils se retrouvent au Club de l'amitié pour jouer à des jeux de société, participer à des voyages ou des sorties restaurant.

L'Amicale des sapeurs pompiers, enfin, organise, dans une grande convivialité fêtes et voyages. « Ce qui est intéressant, expliquent, en conclusion, plusieurs présidents d'associations, c'est que nous sommes capables de nous unir en certaines occasions, comme pour la fête patronale, pour mettre en place les activités ou tenir la buvette. Il n'y a pas d'esprit sectaire ».

Seize dates sont d'ores et déjà inscrites au calendrier des associations communales". 

P.T.

Mais voici une liste plus complète des associations répertoriées depuis 1979 et autres organisations chargées des loisirs de la commune.

1) Le foyer rural ,depuis 1979, organise kermesses, ball-trap, vélo loisirs en 1980, Noël et diverses fêtes... Appelé aussi comité des fêtes, cette association ne connut pas le succès qu’elle aurait mérité. Les membres décidèrent de suspendre leurs activités puis votèrent la dissolution le 20 janvier 1982. A partir de cette date, les différentes associations et la commune prirent en charge l'animation du village à travers une commission "Fêtes et Loisirs" .

2) Les tempes grises de Turny et ses animations rétro (bulletin municipal N°11) change de nom en mars 1988 pour s'appeler : Le Club de l'amitié dont l'objet est d'organiser des sorties touristiques en France ( Bulletin municipal n° 16 du avril 1988 - P.10) .

3) L'association des amis du patrimoine et du site de Turny créé fin 1985 (Bulletin municipal N°8 d'août 1985 P.9)    , et bulletin municipal N°11 de septembre  1986 P11) , elle est à l’origine de la réalisation des pin’s de Turny. 

Son objet est de valoriser et veiller à la sauvegarde des anciens bâtiments ou monuments publics de la commune.Dans le bulletin d'informations municipales de décembre 1985, n°9, Gisèle CORGERON, future Présidente déclare :

« que ceux d'entre vous qui voient quelque chose pour rendre un endroit de Turny plus agréable ou sauvegarder un témoin du passé n'hésitent pas à nous en faire part ... »

Cette association prend l'initiative de répertorier les chemins communaux sur une carte, puis de baliser un chemin de randonnée (Extrait B.I.M n°32 - P.17.), de restaurer les lavoirs de linant, fays, le monument au mort. Selon Gisèle CORGERON, plus de 180 000frs ont ainsi financé la sauvegarde du patrimoine de Turny.

Cette association organise également des vide-greniers qui attirent beaucoup de monde, des rallye autos-motos et un loto annuel.

loisirrally1.jpg (56556 bytes)

yrpatrimoine2.jpg (123836 bytes)

loisirrally.jpg (115577 bytes)

yrpatrimoine.jpg (110108 bytes)

enveloppe.jpg (50131 bytes)

 

 

TURNY
Patrimoine 
mardi 8 mars 2011 

Les Amis du Patrimoine et du Site de Turny au chevet de l'église. Depuis 1985, l'association des Amis du patrimoine et du site de Turny a permis de restaurer quelques monuments de la commune et de préserver certains lieux

Actuellement, le conseil d'administration compte neuf membres. L'association est ouverte à tous, aucune cotisation n'est exigée pour adhérer. Pour financer ses projets, l'association organise ventes, spectacles et loto.

Conserver les traces du passé

Sa présidente et fondatrice, Gisèle Corgeron, explique : « Tout a commencé lorsque le conseil municipal, dont je faisais partie, a décidé de détruire le lavoir des Gueules de Loup de Linant. Ceux de Turny, Bas-Turny, l'Hôpital et Courchamp avaient déjà été détruits. Celui-ci était en mauvais état et voué à la démolition. Il ne devait subsister que le bassin qui serait entouré d'un grillage défensif. Avec quelques-uns, nous nous sommes mobilisés et avons créé l'association. Nous avons rassemblé des fonds qui, ajoutés à la somme prévue pour la destruction, ont permis de restaurer le bâtiment. »

Ce lavoir, utilisé il n'y a pas encore si longtemps pour le lavage de la laine des moutons, est un exemple particulièrement représentatif des objectifs de l'association. Les bénévoles souhaitent conserver les traces de la vie passée dans le village. Grâce à eux, le lavoir du Fays a également été sauvé, de même que les puits du Fays et de Saudurant.

Les réalisations à venir concernent essentiellement l'église. Grâce aux amis du patrimoine, la partie du plancher, près de l'autel, a été refaite. Il est prévu de poursuivre ces travaux, mais un autre projet aiguillonne ces passionnés : celui de rouvrir le clocher pour que les visiteurs puissent jouir du panorama qu'on y découvre. Celui-ci est, en effet, fermé actuellement pour raisons de sécurité. Une étude est en cours. De plus, la rénovation d'une plaque qui s'est affaissée et retient l'eau s'avère nécessaire.

« Les idées ne manquent pas »

Gisèle Corgeron conclut : « Les idées ne manquent pas. Si nous avions les moyens Pourquoi, par exemple, ne pas prévoir une belle grille en fer forgé pour doubler le portail de l'église ? Le bâtiment serait ainsi aéré et les visiteurs pourraient l'admirer de l'extérieur. » n

Patrick Tapin

A NOTER Plusieurs dates sont à retenir. Le 13 mars, l'association organise un concours de belote. Le 15 mai, elle proposera une vente de livres à l'occasion de la fête patronale. Les 17 et 18 septembre, l'église sera ouverte à l'occasion des journées du patrimoine. Le 8 octobre, théâtre avec les Arts-Ti-Show et le 26 novembre, loto

 

 

Active dans la restauration du petit patrimoine de Turny, les Amis du patrimoine oeuvrent désormais pour la restauration du clocher de l'église classée.


L'Yonne Républicaine du 26 novembre 2011

De tout là-haut, au sommet du clocher de l'église gothique de Turny, la vue est imprenable. Parole d'experte. Gisèle Corgeron, présidente des Amis du patrimoine de Turny, y est déjà montée plusieurs fois.

« Seulement aujourd'hui, on ne peut plus s'y rendre », raconte-elle. Les services de Bâtiments de France ont en effet jugé plus sûr d'en interdire l'accès. Du moins tant que des travaux de réhabilitation n'y ont pas été pratiqués.

« Il y a là-haut une promenade, explique la présidente. Au sol, le zinc s'est incurvé par endroits, ce qui signifie que des choses sont à revoir en dessous »

Poutres ? Charpente ? Humidité ? Les membres de l'association sont bien déterminés à découvrir ce qui cloche là-dessous. « En début d'année, nous allons prendre contact avec l'architecte des Bâtiments de France », confie-t-elle.

En étroite relation avec les spécialistes, les membres de l'association voudraient pouvoir faire une sorte de diagnostic des travaux à entreprendre, afin de pouvoir les chiffrer, dans un premier temps.

D'autres réfections sont visibles à l'oeil nu. « Une rambarde en pierre montre des signes de faiblesse. Il faudrait la renforcer et mettre en place un grillage pour assurer la sécurité des visiteurs », assure Gisèle Corgeron. L'association a aussi en tête d'installer une corde qui servirait de rampe pour aider à la montée et à la descente des marches.

Déjà, les Amis du patrimoine, qui ont réhabilité bon nombre de puits, lavoirs et autres petites constructions du village, ont permis à cette église du XVIIe siècle de reprendre de sa superbe : une partie du plancher, très abîmée, a ainsi pu être changée.

Il faut dire que le monument présente des intérêts en terme de tourisme. Classée Monument historique, tout comme ses fonds baptismaux et sa Sainte-Beate, l'église pourrait faire l'objet d'une visite guidée lors de la fête patronale « C'est un projet qui pourrait éventuellement voir le jour l'année prochaine », raconte la présidente.

Un loto, ce soir, pour récolter des fonds

Pour l'heure, l'association se concentre sur ses diverses manifestations qui lui permettent de récolter des fonds pour mettre en place des projets.

Vide-greniers, expositions, ventes de cartes, buvette Les membres ont plus d'un tour dans leur sac pour remplir la cagnotte. Ce soir, un loto est organisé, à 20 h 30 à la salle des fêtes, justement dans le but de récolter des fonds en faveur du projet de restauration du clocher. 


 

  4) L'association familiale rurale du Créanton a débuté son activité à Turny le 12 octobre 1985, avec :         (extrait B.I.M. n°21 - P.11)

- Playtime, éveil des enfants de 6 à 10 ans à l'anglais depuis la rentrée 1988(activité payante.) La gymnastique a trés peu fonctionné,

- bourses aux vêtements, livres, jouets et matériel de puériculture, accueil d'enfants étrangers,

- Tennis : Un court de tennis fonctionne depuis octobre 1988. Il est géré par la mairie dans un premier temps, puis par une association "Section Tennis de Turny" avec laquelle la commune passe une convention sur la base d'une participation de 8000 F par an pour frais d'entretien du court (Délibération du 6 février 1990 - B.I.M. n°23 - P. 5).

L’accès au court, moyennant une cotisation annuelle, est soumis à un règlement. Des cours de tennis sont organisés. Il est à noter la polémique lors de la construction de ce terrain de tennis (Extrait B.I.M. n°17 - P.11.).

5) La fête patronale ,fin mai et le 14 juillet organisés par "la commission des fêtes" restent les deux manifestations institutionnelles qui animent le village chaque année à des dates régulières. (programme de la fête patronale des 14 et 15 mai 2011)

6) Des jeux intervillages sont organisés jusqu'en 1997 chaque premier dimanche de juillet, dans des villages différents chaque année, avec la participation des jeunes gens de Turny. Participent à ces jeux les communes de Beugnon, Lassons, Neuvy-Sautour, Sormery, Soumaintrain.

7) La bibliothèque municipale ouverte pour la première fois le 17 novembre 1983, installée au premier étage de la mairie de Turny, propose 200 livres prêtés par le Bibliobus de l'Yonne ( B.I.M. n°3 - P.10) .

Elle compte à son ouverture 59 inscrits (28 enfants et 31 adultes). La fréquence d'ouverture est par quinzaine.

Suite à des dons, c'est bientôt 500 livres que la bibliothèque met à disposition ( B.I.M. n°4 - P.14).

Les animateurs de cette bibliothèque sont à l'initiative d'animations culturelles comme par exemple l'exposition Victor HUGO en 1985, ou sur le thème de la forêt en mai 1992.

Elle assure également la promotion de la lecture. Turny participe au concours de Nouvelles organisé par la Bibliothèque Centrale de Prêt, en juin 1986.

Le conseil municipal décide d'adhérer au bibliobus pour un montant de O,5O F par habitant. La nouvelle bibliothèque située dans l'immeuble

"Barrochin", nom du précédent propriétaire, est inaugurée le 19 mai 1990 par la municipalité.

En 1992, le prêt de Compact Disc s'ajoute au prêt de livres.

Extrait de l'Yonne Républicaine du 10 février 2001

Extrait bulletin municipalde juillet 2005

Extrait bulletin municipal de mars 2006

 

La lecture va se mettre à la page (L'yonne Républicaine 25 novembre 2011)

YR 25/11/11 

La bibliothèque de la commune est plutôt bien achalandée. Mais elle cherche encore ses lecteurs. Les projets ne manquent pas et les bénévoles seraient les bienvenus.

La bibliothèque municipale de Turny existe depuis 1983. Récemment classée « Point lecture », elle propose néanmoins un large choix de livres de toutes sortes et pour tous âges. Pourtant, la fréquentation du public n'est pas à la hauteur de la qualité des installations et de l'accueil.

4.000 livres
sur les rayons

Près de 4.000 livres sont proposés en prêt aux gens du village. Tous les genres sont représentés : romans d'aventures, romans d'amour, policiers, science-fiction, livres documentaires, BD La bibliothèque est approvisionnée aux trois quarts par les dons des habitants.

La commune réalise également, chaque année, des achats pour enrichir les rayons. Enfin, chaque semestre, le bibliobus de la bibliothèque départementale de prêt (BDP) apporte 200 livres de parution récente.

Cependant, le nombre d'inscrits est assez faible. Élodie, la responsable du point lecture, regrette : « Nous n'avons que 16 adultes inscrits et 13 enfants. Nos lecteurs sont essentiellement des personnes âgées qui sont gênées par le fait que la bibliothèque soit au premier étage. »

Mais la bibliothécaire fait preuve de dynamisme ! Elle travaille en collaboration avec les écoles primaires et maternelles dont les élèves viennent, chaque mardi après midi, par petits groupes. Elle les guide dans leurs choix et, avec les primaires, elle fait une initiation au système de cotation des livres et aux indications bibliographiques des pages de couverture. Avec les enseignantes, elle organise des actions ludiques autour de la lecture, comme le « Rallye lecture ».

Stéphane Gallois, le maire, et Élodie n'ont qu'un souhait : redynamiser le point lecture. « Pour cela, expliquent-ils, nous avons besoin de bénévoles. Nous voudrions mettre en place un système de livraisons à domicile pour les personnes qui ne peuvent se déplacer. Un questionnaire nous permettrait de connaître leurs goûts et en fonction de ceux-ci, nous pourrions les approvisionner. Nous avons aussi un autre projet, celui d'ouvrir la bibliothèque aux enfants et aux jeunes, notamment pendant les vacances. Mais pour cela il nous faudrait des volontaires, prêts à s'impliquer, qui lisent, par exemple, des histoires à haute voix ou proposent des activités. » n

Patrick Tapin

Pratique. Ouverture du point lecture : mardi de 13 heures à 16 h 30 et mercredi de 14 heures à 17 heures. Adhésion gratuite.

 

8) La Compagnie du Parapluie

L'objet de cette association qui date de 1988 est de concevoir des spectacles théâtraux, et de les produire sur scène.

Le premier spectacle à Turny eut lieu le 30 avril 1988 à 2Oh30 – 30 F l'entrée pour le spectacle : La bataille Navale de RIBES. Une foule importante était présente au manoir de TARDIEU.

Dès janvier 1989, la troupe compte 22 comédiens.

Le spectacle annuel a lieu en avril jusqu'en 1990, puis en octobre. Il est produit à Coulours, Saint Florentin.

Les comédiens, pour la majorité des jeunes gens, se renouvellent chaque année pour diverses raisons professionnelles et études.

En 1993 la troupe compte 17 comédiens... 12 comédiens en l'an 2000

yrparapluie.jpg (68442 bytes)

Extrait de l'yonne républicaine (début mai 1988)

 

La compagnie qui vous arrose de bonheur  jeudi 21 janvier 2010 

La compagnie de théâtre du Parapluie, installée à Turny, a été créée en 1987. Depuis 23 ans, les artistes en herbe ont étoffé leur répertoire : comédie, drame théâtral, contemporain?

Et même si Yvon Taburet reste l'auteur le plus joué, d'autres ont depuis inspiré la troupe : Tchekhov, Allègre, Sauvil, François, Buzzati, Camoletti.

Cette année, 15 personnes participent à la pièce qui sera jouée en fin de mois. « Nous intégrons toutes les catégories d'âge. C'est la particularité de la troupe : avoir toujours des jeunes, jouer et construire tous ensemble le spectacle », explique le président, Daniel Guillemin.

La troupe amateur, qui réserve ses pièces à la seule commune de Turny, a du cette année changer ses petites habitudes. Si par le passé, leurs représentations avaient lieu au mois d'avril, cette année elles se tiendront les 29, 30 et 31 janvier prochains.

La faute à qui ? Aux vacances de Pâques ! Cette année, le spectacle débutera par un sketch en trois temps de Jean-Michel Besson, Pestes à tout âge. Le rideau s'ouvrira ensuite sur une comédie en 2 actes de Marie Laroche Fermis Maman pète les plombs.

Une brochette de personnages, tous sympathiques, excepté le représentant du fisc qui aura c'est sûr, des répliques piquantes. Un bon moment de détente en perspective !

Les spectacles se joueront à la salle des fêtes de Turny le 29 à 21 heures le 30 à 21 heures, et le 31 à 15 heures. Tarifs: 7 euros, 4 euros pour les moins de 16 ans.

Anaïs Chassagrande

La compagnie du Parapluie sur scène dès ce soir à la salle des fêtes

La Compagnie du Parapluie sur scène ce week-end.  La compagnie du Parapluie s'est spécialisée dans les comédies ( voir l'YR du 30 mars 2011 ) et le spectacle qu'elle a préparé pour ce week-end s'annonce comme un bon cru.

Elle puise en effet son répertoire dans les éditions théâtrales Art et comédie. La pièce qui a été choisie cette année est Bienvenue dans l'immeuble, une comédie en trois actes d'Yvon Taburet. « C'est la quatrième pièce de cet auteur que nous présentons, explique Daniel Guillemin, président et comédien de la Compagnie du Parapluie. C'est un auteur qui est agréable à jouer, bien adapté à la composition de la troupe. Il a une prédilection pour les familles avec des personnages d'âges différents. » Cet auteur breton a été joué par 1.200 troupes de France et autres pays francophones.

Bienvenue dans l'immeuble traite de la cohabitation, un de ses thèmes favoris : la famille Mercier est en plein déménagement. Pendant qu'elle s'installe, un certain nombre de voisins va s'inviter de manière intempestive?

La troupe présentera son spectacle à la salle des fêtes de Turny, ce vendredi 1er et samedi 2 avril, 2011 à 21 heures ; dimanche 3 avril, à 15 heures. n

P. T.

Pratique. Réservations possibles au 06.60.81.98.22 ou au 03.86.56.28.09. Tarif adulte : 7 euros. Pour les moins de 16 ans : 4 euros.

9) l'Association de chasse des propriétaires de Turny et l'Association des Jeunes de Turny (A.J.T- B.I.M. n°14 - P.17) créée en septembre 1987 qui, avec l'association du bicentenaire de la Révolution Française fondée en janvier 1989 ( B.I.M. n°18 - P.11) ne feront pas beaucoup parler d'elles.

En cette fin de siècle, les habitants de la commune de Turny sont incontestablement très attachés à leur patrimoine historique et culturel. La municipalité souhaite d'ailleurs faire connaître ses atouts et mettre en valeur son patrimoine.

Le souci de favoriser « le tourisme vert » dans le « Croissant » est une volonté politique locale affirmée par des initiatives publiques diverses, comme cela a été présenté dans les paragraphes précédents, mais aussi privées comme la création de gîtes ruraux dont les subventions du Conseil Général présentent un intérêt financier non négligeable. Dans son éditorial n°13 de mai 1992, Alain BROUSSEAU - Maire de Turny- explique que le Département répartira 1 800 000 F sur trois ans aux communes pour le développement du tourisme.

En terme de marché touristique, le succès de cette commune n’est pas concluant actuellement. Néanmoins, le tourisme vert connaît nationalement et à l'étranger, en Hollande, particulièrement de plus en plus d'adeptes.

Turny pourrait trouver, à 150 km de Paris, une possibilité de développement comme certains villages du Morvan s’il entreprenait des projets d'envergure valorisant son environnement .

 

wpe1.jpg (61796 bytes)

wpe2.jpg (54713 bytes)

Extrait de Y.R 26/12/1990

 

Extrait de l’Yonne Républicaine. Sept. 1980

 

 

 

Vide-grenier mai 1994

 

Vide-grenier mai 1994 : exposants à la salle des fêtes

 

 

 

10) COMITE INTERCOMMUNAL D’OPPOSITION A L’AUTOROUTE A26 (tracé Ouest)

Fin février 1993 est adressée en mairie, pour consultation, l’étude préliminaire du tracé de l’autoroute A26 Troyes-Auxerre. Le but de cet ouvrage est de raccorder l’A5 à Troyes à l’autoroute A6 à Auxerre.

Pour la partie située dans l’Yonne cinq fuseaux, d’un kilomètre de large, sont proposés. Deux de ces possibilités concernent la commune de Turny.

Pour le 30 avril, le conseil municipal devait adresser ses observations à la Préfecture.

Le Ministre de l’équipement devait choisir ensuite le fuseau le mieux adapté, dans lequel le tracé définitif serait matérialisé par une bande de 300 mètres. Puis commencerait l’étude de l’avant-projet sommaire (APS) qui se terminerait par l’enquête publique.

La mise en service était prévue pour 2003-2005.

Selon Gisèle CORGERON, l'Association des Amis du Patrimoine et du Site de Turny s'est immédiatement mobilisée contre ce projet. Elle explique que le maire, Alain BROUSSEAU, était, dans un premier temps, favorable au passage cet autoroute.

On constatera néanmoins une forte mobilisation des élus de Turny contre ce projet avec constitution d’une association intercommunale comprenant les communes de TURNY, VENIZY et VOSNON pour un front uni.

wpe1.jpg (5032 bytes)

Le Maire de Turny, A. BROUSSEAU, prend la présidence de l’association. Dans une information adressée aux habitants de Turny en avril 1993, il fait part de ses remarques sur le projet.

« Outre l’analyse des critères géographiques, géologiques et climatiques généraux, ce document présente des enquêtes de circulation sur les flux routiers relevés en octobre 1991

1950 véhicules par jour recensés pour le trafic longue distance passant par Troyes-Auxerre, dont 900 pour la liaison des deux villes,

1500 à 2000 véhicules par jour restant pour le trafic local suivant les tronçons.

Les tracés nous concernant ne devraient absorber que 55% du trafic estimé entre 2600 et 4200 véhicules par jour, au maximum, en 2010.

Un seul diffuseur-échangeur est envisagé sur le parcours d’une longueur voisine de 62 km.

Des cartes des projets, des contraintes du milieu naturel et des activités, ainsi que des commentaires techniques et financiers sur les variantes complètent ce document dont vous pouvez encore prendre connaissance en mairie.

Consultés lors de la séance du 8 avril 1993 vos élus unanimes ont choisi de dire NON à ce projet :

que ne justifie ni l’évolution du trafic, ni l’intérêt économique local,

qui couperait notre commune en deux,

qui porterait un coup fatal à l’agriculture locale,

qui menacerait gravement les captages d’eau potable et les nappes phréatiques,

qui serait générateur de bruit et de pollution,

qui détruirait de nombreux sites archéologiques,

Pour manifester votre soutien aux élus de TURNY et montrer votre détermination à refuser ces tracés, signez nombreux les pétitions du Comité Intercommunal d’Opposition au projet qui « circulent » ou venez les signer en mairie.

Nous savons que nous ne ferons pas appel à vous en vain, nul ne peut rester indifférent car c’est l’avenir de Turny et des générations futures qui est en jeu ».

Les fuseaux passant à Turny ne seront pas retenus.

 

 wpe3.jpg (35651 bytes)

wpe4.jpg (18244 bytes)

wpe8.jpg (26070 bytes)

wpe5.jpg (38820 bytes)

wpe6.jpg (58446 bytes)

Fin 2005 2 nouvelles associations sont créées.

11)"L'association  sportive de Turny "qui dispense des cours de danse et de Gymnastique,

Extrait du bulletin municipal de mars 2006 P.9

TURNY (Yonne Républicaine  Avril 2012)



Depuis quelques années, l'Association sportive de Turny invite le public à participer à sa marche de printemps. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir la campagne turroise ou simplement de marcher entre amis ou en famille. « Une cinquantaine de personnes participent habituellement », note Corinne Teilliol, la secrétaire de l'association. Cette année, deux parcours sont proposés. Le premier, pour ceux qui ne veulent marcher que le matin, est une boucle d'une dizaine de kilomètres à Turny qui passe par le hameau de Courchamp.

Le second itinéraire amènera les randonneurs jusqu'au hameau du Fays, le point culminant de la commune, par des chemins conduisant à Courchamp puis s'élevant, en lisière de bois, jusqu'au but. Un ravitaillement est prévu à mi-chemin, le matin. L'arrivée au Fays est fixée au lavoir.

Un apéritif sera offert et le pique-nique, tiré du sac, sera pris à proximité. Le retour au point de départ s'effectuera par un itinéraire légèrement différent.« Notre association organise d'autres manifestations sur la commune ou elle y participe, mais comme association sportive, nous accordons une importance particulière à cette marche et aussi à notre marche nocturne de novembre qui connaît un succès croissant », conclut Corinne Teilliol.

Pratique. Inscriptions sur place à 8 h 30, à la salle des fêtes de Turny. Participation : 3 .

 12) "Ensemble pour l'école de Turny" 

 L'objet de cette association étant  d'aider matériellement  les classes, afin de permettre la réalisation des projets divers

Extrait du Bulletin Municipal de mars 2006 p.12

 

Un marché réussi. 

Le marché de printemps de l'EPET (Ensemble pour les écoles de Turny) faisait la place belle aux petits oiseaux, hier. Mangeoires et nichoirs, assemblés par les écoliers en classe, ont connu un beau succès. Les pâtisseries et macarons confectionnés...

 13) ASSOCIATION POUR LA DEFENSE DU CADRE DE VIE DES RIVERAINS DU BAS-TURNY. 

Objet : protéger l’environnement pour le bien être et à la tranquilité des riverains du Bas-Turny, hameau du Turny 89570. 

Président Noël CHEVILLARD

Siège social : 3, route de la Tuilerie, Le Bas-Turny, 89570 Turny. Date de la déclaration : 11 décembre 2009

14) TURNY SPORTS LOISIRS

Du tennis de table à Turny

Extrait l'Yonne Républicaine vendredi 20 mai 2011

Une jeune association qui ne demande qu'à grandir.  Créée il y a trois ans, l'association Turny Sports Loisirs est ouverte à tous ceux qui désirent pratiquer le tennis de table.

Sandrine Fromont, l'actuelle présidente, est la fondatrice de cette association. Passionnée de tennis de table, elle a joué dans différents clubs et est actuellement membre de l'AS Tonnerre qui appartient à la FFTT (Fédération française de tennis de table). Elle s'est classée récemment première au championnat de Bourgogne senior, en F5.

Une quatrième table attendue

Turny sports loisirs compte une vingtaine de membres : 10 enfants et 10 adultes. Une majorité de garçons est inscrite, ceux-ci représentent en effet les trois quarts des effectifs. La présidente explique : « Nous avons dû limiter nos effectifs et refuser des adhésions car nous ne possédons que trois tables. Nous espérons bientôt pouvoir en acquérir une quatrième. Nous pourrons alors grossir le nombre de pratiquants. »

De nombreux sponsors (artisans et entreprises de Turny et du Florentinois) ainsi que la commune ont permis à l'association de s'équiper. La commune prête également la salle des fêtes pour les entraînements.

Ceux-ci ont lieu chaque semaine de septembre à juillet, tous les mercredis : de 19 heures à 20 heures pour les jeunes et de 20 heures à 22 h 30 pour les adultes. Sandrine Fromont dirige les entraînements. Au menu : échauffement et assouplissement des articulations et travail des gestes techniques. Un apprentissage à l'arbitrage est également assuré car lors des tournois, les jeunes deviennent tour à tour joueur et arbitre.

L'association adhère à l'Ufolep 89 et participe à des compétitions. Cependant, chaque inscrit est libre et peut se contenter d'une pratique purement loisirs.

La présidente conclut : « Dans le groupe, il y a beaucoup de convivialité. Avec les jeunes, pas de problèmes de discipline, ils savent ce qu'ils doivent faire. On se fait plaisir tout en s'appliquant. » 

P. T.

A noter : le samedi 18 juin 2011, l'association Turny Sports Loisirs organisera un tournoi de ping-pong et pétanque à la salle des fêtes. Ouvert à tous

Un rendez-vous hebdomadaire pour marcher ensemble

En juillet et août, des passionnés de randonnées pédestres se retrouvent, chaque mardi devant la salle des fêtes de Turny.

Ce groupe de marcheurs a pris l'habitude de ce rendez-vous hebdomadaire. A partir de 19 h 30, et pendant deux heures environ, ils sillonnent, sans itinéraire préconçu, les nombreux sentiers de la commune.

A l'origine, l'idée est née de quelques membres du club de gym qui ne voulaient pas rester inactives durant la période estivale. Mais, une nouvelle venue, Monique, qui vient de faire le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle explique : « Durant 9 semaines, nous avons marché de 25 à 30 km par jour, du Puy à Saint- Jacques. Nous avons parcouru au total 1.600 km. Je ne veux pas m'arrêter brusquement et souhaite continuer à entretenir ma forme. Ces marches sont une bonne occasion. »

Le bouche à oreille a fonctionné et ils sont dix à vingt de Turny, Saint-Florentin et des environs à se présenter au départ de ces promenades informelles. Il y a les fidèles et les occasionnels, mais tous apprécient l'ambiance conviviale qui règne dans le groupe. Chacun va à son train, selon ses capacités. Et, on parle déjà de la balade gourmande nocturne de novembre... 

P. T.

15)   A BOUT DE VENTS : Collectif d'habitants de Turny et alentour pour la défense de l’environnement et la qualité de vie

Objet de l'association : défense et protection de l’environnement du Florentinois (département de l’Yonne) et des communes de Lasson, Neuvy-Sautour, Sormery et Turny et des Communes avoisinant ces dernières dans le département de l’Yonne et de l’Aube.
R.N.A : W891003441

 

Siège social rue d'en haut à Courchamp

Président de l'association : Robin Millet

Déclaration Publication Type
16/05/2011 04/06/2011 Création

Cette association est née suite au projet d'implantations d'éoliennes sur les communes de Turny, Lasson, Neuvy -Sautour, Sormery et Turny.

Un site Internet a été créé et explique les motivations de cette association :

"Comme beaucoup d'entre nous, vous avez eu « vent » d'un projet des communes de LASSON, NEUVY-SAUTOUR, SORMERY et TURNY de faire construire sur notre territoire un ensemble industriel éolien.

Sensibles à l’environnement et à la qualité de la vie, comme nous, vous avez aussitôt été alertés.

Que se cache-t-il derrière le projet d'une zone d'éoliennes (environ 16 machines ou plus) d'approximativement 150 m de haut, construites à quelques centaines de mètres des habitations :

  • Les paysages définitivement défigurés alors que nous sommes dans une zone de forte sensibilité paysagère.

  • Les effets reconnus néfastes à la santé.

  • La gêne et le stress causés par le bruit et les flashes de lumière nocturnes.

  • Les dégâts causés aux rapaces et aux migrateurs (grues, oies, chauves-souris...). Nos communes sont en plein milieu du couloir principal des grues.

  • La baisse très sensible de la valeur de l'immobilier (entre 25 et 40%).

  • Le non-respect de notre patrimoine (3 églises classées aux Monuments Historiques).

  • et beaucoup d'autres surprises à venir...

Pourquoi s'accomoder d'autant de nuisances pour la population dans une région avec peu de vent ?
Les terres agricoles ont-elles vocation à devenir des zones industrielles ?

Nous sommes donc en droit de nous interroger : Quels sont ceux qui vont en tirer des profits ?

Tout cela, ne serait-ce pas qu'une question d'argent ?

En conclusion si, comme nous, vous avez le sentiment que certains pourraient négocier le vent à prix d'or sans soucis de l'environnement, de la défense de la nature, de la biodiversité, de notre patrimoine, de la qualité de la vie et qu’il faut s’assurer surtout que ce sacrifice de notre cadre de vie ne soit pas motivé par les seuls intérêts financiers,"

L'Yonne Républicaine janvier 2012

Sujet plus complet cliquez

 

16) ASSOCIATION "À tous points"

 ..........se remet à l'ouvrage

Sommaire